Les mythiques voitures Cubaines : l’héritage des années 50

L’histoire de Cuba durant le siècle dernier fait aujourd’hui que l’île est devenue un paradis des vieilles voitures américaines. Ces modèles, aussi appelés les fifties, sont notamment des véhicules produits en 1950 et actuellement, ils sont considérés comme des autos mythiques puisqu’ils sillonnent encore le paysage cubain. Mais en quoi ces véhicules anciens sont-ils si particuliers ?

Le virage castriste qui a tout changé

La forte présence de ces voitures mythiques des années 50 dans les rues de Cuba s’explique en grande partie par l’histoire de l’île. Avec l’arrivée de la Guerre Froide est apparue la révolution cubaine qui commence en 1950. Cette dernière a propulsé Fidel Castro au pouvoir et sa principale motivation fut de détourner son pays des États-Unis. En 1962, l’embargo américain va empirer la situation.

Ainsi, l’introduction de véhicules en provenance de l’étranger est devenue interdite rendant également l’achat de toute nouvelle voiture importée impossible. Les vieux modèles acquis avant le régime castriste sont devenus comme figés dans le temps et font partie de la capitale cubaine (La Havane) tout comme la tour Eiffel fait partie de Paris.

Des voitures célèbres pour leur solidité

Si les fifties de Cuba sont renommés pour leur histoire, ils sont classés au rang de «  cultissime » en raison de leur ingéniosité. En plus de leur style atypique (couleurs osées, phares ronds, design élaboré, etc.), les caractéristiques techniques de ces modèles font également leur légende.

En effet, même si ces voitures ont plus de 50 ans, elles roulent toujours grâce à l’entretien et les modifications que les Cubains y ont apportées. Ainsi, les véhicules à essence sont changés en diesel, les réserves de carburant reconstruites à partir d’électroménagers puis le moteur retravaillé avec des pièces détachées chinoises. Grâce à ce procédé, ces petits bijoux du XXe siècle bénéficient d’une excellente longévité et grande solidité.

Quels sont les modèles les plus connus ?

La plupart de ces voitures mythiques cubaines sont d’origine américaine, mais on peut également retrouver des modèles en provenance de l’ex-URSS (Lada ou Moskvitch). Quoi qu’il en soit, les Chevrolets sont les plus appréciés : le 150 one-fifty et le Tri-five. Des véhicules qui ne sont plus produits (Pontiac Chieftain, Oldsmobile Super 88, Buick, Ford Fairlane, etc.) parcourent aujourd’hui encore les rues de La Havane.

Le paysage va peut-être changer prochainement en raison de la levée partielle de l’interdiction d’importation. Depuis peu, des voitures européennes, nippones et chinoises ont débarqué sur le marché automobile local. L’arrivée de ces modèles récents rendra définitivement les fifties légendaires !

Cuba : que faire comme circuit ?
La Guayabera : la chemise typiquement cubaine !